Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 22:14

 

Ben voui ... faut se l'avouer , le projet café racer sent le rallongé .

C'est pas cause de manque de motiv' , c'est surtout que je vis à 200 à l'heure . Attention je suis adepte de l' excès de vitesse virtuel uniquement . Sur la route , la prudence est de mise , toujours !

Alors oui dans la vie , je me laisse aller à "essorer la poignée" comme on dit chez les motards, tout va si vite que je n'ai plus le temps d'avoir du temps pour prendre mon temps . Tout d'abord première raison, et la principale d'ailleurs, je suis devenu gaga depuis 9 mois . Hum ... neuf mois ... non je ne suis pas enceinte , non !  Ni jeune papa non plus.

C'est tout ça à la fois multiplié par le carré de l'hypoténuse de la vie : me voila grand père . J'assume ma barbe grisonnante tout autant que mes jeux à quatre pattes avec ma petite fille Lucie . Ben voui , tout ce temps passé à s'emouvoir devant les premiers areuh c 'est autant de temps en moins devant le moteur du café !

Bon , mais y'a d'autres raisons plus graves ...

Voilà qu'un autre papy motard au cours d'une ballade me laisse tomber dans l'oreille qu'il avait au fond de sa grange la bécane que j'aurai tant aimé posséder quand j'étais Lycéen , et qu'elle dormait comme un loir dans ses toiles d'araignées. Ni une ni deux , je fonce à Banalec : lieu du sommeil de cette vieille Honda 125 .

Oui je sais , je sais ... j'ai passé 20 ans à affirmer qu'une MOTO c'était ALLEMAND et de couleur NOIRE et que le reste c'était .... des "deux roues à moteur" . J'ai fait ma cure de BMW , puis j'ai glissé sur GUZZI  (toujours le bicylindre culbuté donc rien de grave ) mais là , c'est sentimental : le parfum de l'adolescence de ces petites Honda 125 tout terrain. 

Y'a ceux qui se rapellent du changement de loi sur les permis moto en 1980 et qui peuvent mesurer son effet destructeur pour les ados que nous étions : 1980 fini la "licence moto" qui permettait de conduire une 125 à 16ans .

ça te coupe en deux quand tu as 15 ans et que tu attends fourbu et trépignant ton seizième anniv , synonyme d'accession au gral : repartir du bahut avec une blonde sur la selle biplace de ta meule. 

et la meule fait toute la dif' s'il s'agit d'un 103 peugeot ou d'une 125 japonnaise !

avec la 125 tu joues forcémént dans la cour des grands .

Ben moi la HONDA 125 XLS je l'ai juste révée , vu que j'étais né un an trop tard. mais je me rappelle bien d'une nana dans ma classe de seconde  , ah je m'en souviens bien sur , elle s'appelait Evelyne et se la pétait grave en enfourchant sa 125 après les cours qu'elle suivait d'assez loin d'ailleurs.

( bon elle avait redoublé et cela n'était d'ailleurs qu'un atout supplémentaire ) 

Et là le gars ( oui je reviens à mon copain de l'asso des vieilles motos avec qui j'étais en balade ) me dit ben viens la prendre si tu veux , je te la vends à un prix corrèque . Sans dévoiler le contenu de cette tractation amicale , je vous avoue que je ne me suis pas ruiné ( faut en garder sous la pédale  pour le café bm ) et je l'ai achetée la moitié du prix que j'ai mis dans la moins chère de mes guitares .

C'est pas la Gretch , ni la Takamine tu t'en doutes .... evidemment je faisais mon calcul par rapport à la petite Ibanez . Tu sais l'électro accoustique en cordes Nylon .  ho  ho , mais où ou va bordel , arrète de me poser des questions on est là pour parler moto !

alors voilà j'achète ça : 

 

 DSCF5343.JPG

Oui je sais ça fait peur , et tu te demandes vraiment combien vaut la guitare sinon le double de pas grand chose !

 

 

mais en fait avec cette moto , disons un peu en kit , y'avait pour le même prix

celle ci qui faisait partie du lot : 

 

DSCF5345.JPG

 

évidement ça parait plus rassurant , ma guitare c'est quand même une Ibanez , non mais !

 

En bref , la moto qui tient debout c'est la Honda 125 XLS ( années 80), la même que celle de la belle Evelyne , et la moto couchée au sol c'est la Honda 125 XL ( 1976 à 1978 ) . C'était un lot , prendre tout ou rien avec une seule carte grise pour deux motos ...  C'est souvent comme ça dans les bonnes affaires .

Alors je me suis dit, on s'est dit avec ma moitié , nous nous sommes dit avec mon fiston qu'avec deux motos en vrac y'avait moyen d'en faire une . Donc on achète .

Le temps du voyage retour , les pièces plein le coffre et une moto sur la remorque a suffi pour nous convaincre qu'il fallait en faire deux en trouvant ça et là les bouts manquants .

Mon fiston a déjà dégoté un moteur qui va bien pour la XL et je furète pour ma part ( merci bon coin ) pour dénicher les indispensables.

Pour finaliser le projet ... l'idéal serait d'en trouver une troisième à peau de balle avec carte grise en règle pour en remonter deux nickel avec les papiers , une XL et une XLS .  Les restes d'une hypothétique troisième serviraient à faire un Bitza* tout terrain sans papiers.

* contraction motarde de l'expression britich  "a bit of this , a bit of that "

 

bon vous me suivez dans l'histoire de mon manque de temps ... et je ne vous parle pas des travaux de la maison , ni de la pelouse qu'il faut tondre chez mes vieux darons , ni des nouveaux rythmes scolaires qui me bouffent mon mercredi !

 

côté Moto , y'a quand même aussi ma vieille béhème R65 qui m'a fait des siennes côté freinage : bilan tout démonter ! Etriers , maître cylindre , nettoyer astiquer remonter et ça marche pas . Merde , durit bouchées !

Bon tout ça c'est en cours aussi . 

 

sinon quand même , quand même  , bonne nouvelle :  le café rallongé est en phase de remontage 

 

En voilà la preuve : 

DSCF7278.JPG

Repost 0
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 12:50

 

 

  un café éclaté, un vieux truc qui me rapelle ...

 

Ah l'époque où il fallait moudre son café , ça parait loin ! Je me rapelle de mémé qui coinçant son moulin peugeot entre ses genoux , tournait la manivelle pour moudre. L'odeur du café moulu et ce jeu de vouloir tourner le moulin : heureux les gamins que nous étions quand elle nous laissait la tâche de moudre. Bien sûr , à chaque instant le jeu pouvait déraper , à qui de tourner le plus vite possible, de gaver le moulin d'un quantité trop grande de grains, et d'en répandre partout sur le sol de la cuisine . Puis est venu le moulin électrique , grande invention !  Ce truc faisait un potin du diable, un moulin a café électrique en pleine puissante : digne d'une sonnerie d'alarme au feu. Un grésillement rauque et strident à la fois, au point que pour moudre il fallait attendre que les petits aient fini leur sieste sinon tu révaillais toute la tribu. Mais ce moulin éléctrique auquel j'avais réussi à avoir accès aussi m'avait inspiré un autre jeu ... Pour qu'il fonctionne il fallait évidement qu'il soit coiffé de son couvercle transparent , et c'est en appuyant dessus que les couteaux en hélices se mettaient à tourner. En observant un peu le bazar avec une mauvaise idée derrière la tête, j'avais bien vu que le couvercle actionnait le moteur en appuyant sur deux contacts latéraux du bol où l'on versait les grains. On ne grandit que par ses propres expériences et on ne s'instruit que de ses propres constats . Qu'est ce que ça fait si on moud sans le couvercle ? Qu'est ce que ça fait si on moud des pâtes ? du riz ? des bonbons ? Le plus simple pour avoir la réponse étant d'essayer, allez hop , je tente !

Le moulin gavé de grains de café , avec deux lames de couteaux j'actionne donc les deux contacteurs pour lancer le tonnerre mécanique . En  une fraction de seconde  un craquement digne de la grêle sur une cabane en tôles ... et des grains de café qui pleuvent partout dans la cuisine, rebondissant du plafond à la table . On en a retrouvé longtemps après dans tous les interstices possibles .  J'ai pris mon enguelade et je n'ai jamais pu toucher de nouveau au moulin éléctrique . Objet hautement considéré dans les biens familiaux, égalant l'ouvre boîte électrique et la très sainte cocotte minute. J'avais commis un crime de lèse - électroménager , ma mère et ma grand-mère tempêtant contre ce besoin irresistible que j'avais à faire des tentaives à la con et de détourner l'utilisation des objets. Contre toute grande crainte, le moulin marchait toujours et je ne méritais pas d'être déshérité , la baffe suffisait  accompagnée d'un agréable qualificatif mérité et courageusement obtenu :  "Vice Fall" ...  un genre de "mauvaise graine " en breton .

 

Nul ne guérit de son enfance , mais la maladie n'est pas trop grave je vous rassure! Comme beaucoup j'ai eu la manie de tout démonter pour voir comment c'était fait dedans, les jouets, les réveils, les vélos ... Ah y'a toujours ces petits trucs en plastique qui cassent au démontage et qui rendent illusoire le retour à l'état de fonctionnement !

 

Pour l'instant, nous voici à la scène 11  , fin de l'acte 1  du projet café béhème

Une béhème pulvérisée en mille morceaux, un peu comme si elle avait subi le coup du moulin à café sans couvercle, la joie d'avoir atteint la phase ultime du puzzle mille pièces .

La petite anxiété du remontage quand même.

Chez Béhème ya pas de pièces plastique-qui-casse , chez Béhème c'est de la féraille.

 

En fait, c'est maintenant que démarre le projet Café .... avant c'était du blabla pour passer le temps.

 

 

cafe-eclate.jpg 

Repost 0
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 15:26

 

Allez allez , ça y'est assez tergiversé , place à l'action ....

 

opération  CAFE ALLONGE  !

 

Du bois de charpente en 20/8 :  

 

une poutre fixée à la charpente de l'atelier avec tout de même deux étais 20/8 en place lors du levage de la moto avec un palan, étais démontables ensuite pour meilleur accès au moulin ( à café ) , des étais très importants car Faudrait pas que la charpente de l'atelier craque  ....  c'est la même que celle de la salle de bain !

 

Deux fistons venus préter main forte pour la manoeuvre

( merci les gars )

 

DSCF2368.JPG

 

Lévitation ... le moment crucial  !  c'est pas le palan qui lâchera , c'est pas non plus les sangles , c'est pas le cadre de la béhème , c'est pas non plus la poutre , ni les étais ... toute façon y'a Nathalie dans la salle de bain , alors si y'a des craquements  dans la charpente , je vais le savoir tout de suite  , ca va hurler !

DSCF2371-copie-1

 

ça lève , encore un cran .... pas trop haut , je connais mon palan et des fois  il bloque pour repartir dans l'autre sens , pas la peine de rester avec la béhème bloquée à 2 mètres de haut ( expérience vécue avec le tracateur tondeuse ! )

 

DSCF2376

 

voilà ... nickel , on repose la vieille sur la table qu'on lui a glissée sous les pattes quand elle était en l'air !

DSCF2377.JPG

 

 

Ben le voilà mon futur CAFE .... allongé  sur son billard fait maison !

 

maintenant que la vieille est entrée en salle d'op , on va la sangler sur le billard pour éviter une chute malencontreuse , et puis sortir les bistouris et les perfusions .

 

 

Repost 0
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 21:32

voilà la Bête : 

 Bm-sanglee.jpg

 

Voilà quelques temps que je tournais autour du pot, maintenant le projet est lancé !

 

mardi 30 novembre, je pars de Bretagne et prends la route vers le sud pour me rendre à Bordeaux pour acheter la moto . Six cent bornes , après la journée de boulot ça faisait un peu long ... je m'arrête donc chez Eric et Corinne à Chatelaillon pour faire une pause . Une petite bouffe et un padoque pour la nuit , je finirai la route le lendemain car il reste quand même 200 bornes à faire.

 

On cause moto évidemment ... et donc avant de repartir , un petit tour de meules . L'occasion pour moi d'essayer celle d'Eric  : Yamaha 1300 XJR     et puis celle de Corinne : Yamaha 600 Fazer . Peu habitué aux nippones , je fais des petits tours prudents . ça pousse fort ces trucs là  ! On se retrouve très vite à plus de 100 km/h sans que l'on sente les vibrations auxquelles je suis habitué avec mes machines

 

Le lendemain , me voilà dans le Bordelais .

J'achète donc ce vieux Flat Teuton ...  Herr Zoizanteu  ?

Un  R 60 donc , anciennement moto d'une compagnie  CRS de Paris . La moto a été ensuite utilisée par un particulier ( un policier qui l'a rachetée aux domaines de l'Etat ) qui l'a revendue à un ami ( inspecteur de police lui aussi ) qui me la vend car il ne s'en sert plus depuis 4 ans. Je vais être donc son premier propriétaire qui n'est pas un flic !  Ses attributs de la maréchaussée ont été remplacés par un équipement pour le toursime . Selle bi-place et caches batterie venant d'un R 80 , carénage total RT. Le tout peint en un rouge tirant sur le bordeaux.  Pas vraiment mon goût , mais de toute façon .... va y avoir transformation, alors l'état initial m'importait peu .

 

Elle a bientôt 34 ans , côté santé de la machine y'a des pannes :  

Plus de freins, le maître cylindre avant est naze ( enfin le tambour arrière fonctionne , mais sur ces vieilles BMW peut-on appeler ça un frein? ) Plus de jus non plus , un genre de court-circuit à la con d'après le proprio . Le maître cylindre a fui et a innondé les relais . Il me signale aussi un léger guidonnage à basse allure . ( quand on la chage sur la remorque , la rigidité de la fourche ne me laisse aucun doute , il va falloir s'occuper de cette dernière, c'est sûr )

 

avant de partir , une petite photo de mon acquisition ....  au milieu des vignes!

 

on est à 20 bornes de st Emilion , je fais un crochet et j'achète deux boutanches !

La première c'est pour Eric et Corinne , chez qui je fais une petite halte au retour , et la deuxième pour plus tard ! J'ose pas dire à la fin de mon projet , car ça va me prendre du temps .... y'a des risques que je la débouche avant !

 

Transformer un vieux Flat-twin en Café-Racer , ça prend ....

un an ( humm ??? je crains qu'au niveau temps libre et budget , ça coince ) 

deux ans ? ( ça me parait plus raisonnable )

 

Repost 0

Recherche

Liens